Azuki : l’haricots rouges japonais

L’haricots rouges japonais, tous petits, on appelle ça l’azuki. Ca fait depuis que je suis toute petite que j’en mange et maintenant je sais comment le faire !

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 120 minutes à peu près

Ingrédients (pour 6 personnes) :
– 250 grammes d’haricots rouges
– 250 grammes de sucre de de cannes de préférence

Préparation de la recette :

Trempez les haricots dans l’eau pendant une nuit.
Transférez-les dans une casserole et couvrez d’eau. Laissez bouillir l’eau pendant 1 ou 2 minutes.
Égoutez-les pour jeter l’eau pleine de particules.
Reversez 4 verres d’eau.
Une fois que l’eau commence à bouillir, baissez le feu et laissez les bien cuire plus de 2 ou 3 heures en rajoutant parfois de l’eau, autant que nécessaire, pour garder la quantité lorsque les haricots deviennent très très mous (à tel point qu’on peut les écraser sans force entre les doits), ajouter 1/3 du sucre et remuez.Répétez encore deux fois en remuant sans cesse pour que le fond de casserole ne brûle pas.
Goûtez un peu, ajoutez un peu de sel.
Servez dans des assiettes creuse, décorez avec un peu de crème chantilly si vous voulez. Prenez avec le thé vert.

Une recette excellente à prendre avec du thé vert où du thé matcha !

Publicités

Aubergines caramélisées au miso

La dernière fois que je suis allée chez Takara j’ai pris l’aubergine caramélisée au miso, c’était tellement bon !!! Je me suis dit qu’il fallait que j’apprenne à le faire. Je me suis inspirée de différentes recettes, et particulièrement de celle de  Vert cantine . C’était ouf, encore meilleure que celle de Takara sans vouloir me vanter. La chair est fondante, parfumée, avec des notes sucrées/salées/acidulées… Sans dire à quel point le miso est bon pour la santé, voir anti-cancer à ce qui parait !

En tout cas, ce que je peux vous dire de tout ça, c’est que depuis ce diner je suis encore plus aimée par mon amoureux !

photo-2

Ingrédients (4 personnes):

Pour les aubergines:

– 2 belles aubergines

– 4 cuillères d’huile de sésame (première pression à froid)

Pour le miso:

– 2 càs de mirin

– 2 càs de saké

– 3 cuillères à soupe de miso blanc

– 1 cuillère à soupe de sucre de canne

Pour la décoration (et le gout):

– Gingembre

– 1/3 de bouquet de ciboulette

Préparation:

1°/ Coupez les aubergines en deux, Coupez les aubergines en deux. Puis portez de longues entailles sur la largeur, sur toute la partie charnue, pour aider la cuisson. Mettez les au four à 180 et la badigeonner d’huile de sésame, laissez au four environs 25 à 30 minutes.

2°/ Pendant ce temps dans une petite casserole, portez à légère ébullition le mirin et le sake, à feu moyen-doux. Ajoutez le miso et le sucre, remuez jusqu’à obtenir une consistance onctueuse. Conservez à feu très doux.

3°/ Puis coupez la ciboulette et gingembre en petits cubes.

4°/ Lorsque les aubergines sont cuites, recouvrez la face charnue de la crème de miso, et remettez sous le grill jusqu’à ce que cela fasse des bulles. Ajoutez le gingembre, remettez sous le grill pour caraméliser.

5°/ Parsemez de ciboulette et dégustez !

Miso soupe au Kuzu

Et oui, c’est l’hiver… on commence tous à tomber malade… vite un miso soupe au kuzu ! La soupe miracle macrobiotique (venu du Japon) que nous faisait ma maman pour ne pas qu’on tombe malade mon frère et moi. Entre le kuzu utilisé comme anti microbien, anti infectieux, anti cancer et plus surprenant pour lutter contre les dépendances (alcool, drogues,…), et le miso qui favorise l’élimination des toxines, aide à la digestion en enrichissant la flore intestinale et en tonifiant de l’organisme (comme le café mais ne contient pas d’excitant). Avec tous ça l’umebosho, antiseptique, fortifiant, minéralisant, alcalinisant du sang, etc. utilisé comme remède contre la gueule de bois dans une boisson chaude, comme celle ci, par exemple.
Ils sont vraiment forts ces japonais !

photo-1

« Que l’aliment soit ton unique médicament » Hippocrate

Ingrédients (2 personnes):
– 2 bolles d’eau
– 1 c.à s. de Kuzu
– 2 prunes uméboshi
– 1 c.à s. de Miso
– 8 branches de feuilles de coriandre
– 2 cuillères à café de sauce soya
– Quelques gouttes de jus de citrons

Préparation (15 min)
1°/ Dans une marmite, mettez les deux bolles d’eau avec le Kuzu et tournez avec une cuillère à soupe pour pas qu’il colle au fond de la marmite
2°/ Ajoutez deux umeboshi
3°/ Quand l’eau commence à être transparente (plus blanche) 10 environ ajoutez le miso et tournez encore une minute et éteignez le feu.
4°/ Ajoutez la sauce soya
5°/ Ajoutez les feuilles de coriandre bien lavée et un peu de jus de citron dans votre bol de soupe

où me trouver

Top blogs de recettes<!--
var hr_currentTime = new Date();var hr_timestamp = Date.parse(hr_currentTime.getMonth() + 1 + "/" + hr_currentTime.getDate() + "/" + hr_currentTime.getFullYear()) / 1000;document.write('');
// -->

Archives

Calendrier des fruits et légumes de saison

Mieux Notés

%d blogueurs aiment cette page :